topblog Ivoire blogs

03/12/2010

Les erreurs de GBAGBO

Je note ici pour ma part, les quelques erreurs qui ont fait tomber le Chef d'Etat sortant, son excellence monsieur Laurent Gbagbo lors des elections presidentielles en Cote d'Ivoire. Meme si le conseil constitutionnel le declare vainqueur par la suite, il n'aura plus jamais la legitimite tant recherchee.


1) Le refus de voir la verite en face en ce qui concerne l'echec de l'accord politique de Ouagadougou:
En effet, le president de l'assemblee nationale de Cote d'Ivoire, le Pr Mamadou Koulibaly avait dit que l'accord de Ouagadougou ne fonctionnait pas et qu'il fallait trouver d'autres cadres pour sortir de la crise.
Monsieur Gbagbo a retorque qu'il avait tort, que l'accord de Ouagadougou marche et meme tres bien. Je crois que cet accord court, nage et s'envole maintenant, au point ou l'on est oblige de nous mettre en quarantaine: couvre-feu, fermeture de frontieres terrestres, maritimes et aeriennes, suspension de chaines de radio et TV etrangeres.

2) Croire a l'impartialite de la France:
En recevant le secretaire general de l'Elysee, il a cru naivement a l'impartialite de la France parce que celle-ci va l'aider a sortir l'homme qu'il a envoye payer des armes et qui s'est fait arreter aux USA.

3) Mauvaise image de lui meme vis a vis de l'etranger dans ses slogans de campagne:
100% President, 100% candidat = didacteur pour les occidentaux
Traiter ses adversaires de candidats de l'etranger = nationaliste, un danger pour les occidentaux
Reveiller les vieux demons de l'ivoirite, du coup d'etat de 99 et de la rebellion de 2002 a terni son image a l'etranger et a effraye les rebelles

4) Accepter la venue du mediateur en Cote d'Ivoire a la veille des elections:
Le fait d'accepter la venue du mediateur pour regler un probleme de couvre-feu alors qu'on accuse les autres de s'ingerer dans les affaires interieures de notre pays lorsqu'ils recoivent des candidats

5) Certification de la fraude en zone sous controle de la rebellion:
L'envoie de soldats FDS dans les zones CNO a certifie les elections dans ces zones. C'est donc pas la peine d'accuser l'ONUCI et la France.
L'envoie de representants dans les zones CNO.

6) La non vigilance des representants LMP a la CEI centrale:
Ou etaient les representants LMP lors de la proclamation des resultats de la diaspora ? Pour nous dire apres que cela n'a pas ete consolide.
Pourquoi ont-ils laisse le porte parole de la CEI venir devant les medias? Pour se montrer par la suite en spectacle devant le monde entier.

Ce sont la quelques points de vues que j'aimerais partager avec vous.

12:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.