topblog Ivoire blogs

04/12/2010

Les erreurs de OUATTARA

Pour toujours rester dans l'actualite brulante aux lendemains des elections presidentielles en Cote d'Ivoire, je partage ici encore mon avis sur les elements qui n'ont pas milite en faveur d'une victoire sans contestation de l'ex premier ministre Alassane Ouattara, meme s'il a le soutient de la France et ses paires de la communaute internationnelle. Car nous savons que nous sommes a l'ONU pour la forme, mais qu'en realite c'est la France qui nous represente dans le fond.


1) La non demarcation avec les rebelles du nord:
Meme si monsieur Ouattara crie haut et fort qu'il n'a rien avoir avec la rebellion et je veux le croire, il ne s'est pas totalement demarque de celle-ci. Sinon il leur aurait dit de ne pas se meler des elections au point de l'entacher de sang et de suspicions de fraudes qui ont servi de pretestes a l'invalidation du vote de certains departements par le conseil constitutionnel.
Etablir son QG dans le fief des ex rebelles, l'hotel du Golf. Avant le vote du 2e tour, le QG du RHDP etait au siege du PDCI, Parti Democratique de Cote d'Ivoire arrive 3e au 1er tour. Et apres le vote le QG repart a l'hotel du Golf, fief des ex rebelles.

2) La non reconnaissance des grades des FDS:
La mise en cause des grades des FDS, n'est pas un element d'encouragement et de confiance de la grande muette, l'armee, faiseur de roi en Afrique et qui a souffert et supporte toutes les humiliations durant cette crise. Elle avait besoin juste d'une franche reconnaissance de la part du candidat du RHDP.

3) Le non respect des institutions republicaines sauf celle qu'il controle (la CEI):
La remise en cause permanente des institutions de la republique (Assemblee Nationale, Conseil Constitutionnel, la Justice, Presidence de la republique, ...) au lieu de chercher a travailler avec celle-ci pour gagner leur confiance et non leur mefiance.

4) Sa trop grande confiance a la France et ses paires de la communaute internationale:
Ca ne serait pas facile pour la France et ses paires de la communaute internationale (le monstre au pied d'argile qu'est l'ONU) d'investir un president en Cote d'Ivoire sans passer devant les organes constitutionnels.

Nous attendons pour voir ce que demain nous reserve.
Wait and see. C'est juste un point de vue.

QUE DIEU BENISSE LA COTE D'IVOIRE

10:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.