topblog Ivoire blogs

31/01/2011

Crise post-electorale en Cote d'Ivoire: « LA MEDIANE »

Je viens par ce post partager ce message que j'ai recu de mon fiston. Bonne lecture.



« LA MEDIANE »

Cela fait environ 2 mois que nous vivons une situation exceptionnelle en Côte d'ivoire.

Nous avons tous quelque soit le sujet, une opinion, une conviction, notre vérité.
Et nous respectons humblement vos positions.

MAIS, quelques fois, ne rien faire, ne rien dire est aussi condamnable qu'agir dans le mauvais sens.

Je me souviens encore d'une dame qui me disait:
"Fait preuve de sagesse mon fils, car il y a l'intelligence de l'école et l'intelligence de la vie."
Intelligents, nous le sommes tous, mais cela ne suffit plus pour faire de nous des hommes et des femmes de valeur. Il nous faut, du courage.
Il nous faut prendre position une fois pour toute pour la COTE D'IVOIRE. POUR LA PAIX.

Cette crise nous demande de faire preuve de dépassement, et de sacrifice.
Il nous faut dépasser nos intimes convictions, les passer aux feux de l'amour et de la paix pour voir si elles y résistent.

Ce monde n'est pas neuf, nous avons vu et entendu, étudié et disserté des années durant sur des crises, des guerres etc.
Les étudier dans les livres ou regarder ces images à la télévision nous faisait croire qu'il s'agissait d'un autre monde, d'une autre planète et qu'en définitive le metteur en scène dirait:
"Coupez, on reprend la scène".

Il s'agit bien de cette terre, et bien cette fois il s'agit de la notre, la COTE D'IVOIRE.

Le décor est planté, tous les moyens sont réunis, un budget colossal est alloué pour la réalisation de ce film, mais pour une fois, le script n'est pas terminé.
Le réalisateur te pose ici la question de savoir en tant que public, mais bientôt acteur, quel tournure tu veux donner à ce film.

Écriras-tu une tragédie, une romance, une comédie, ou un film d'horreur ?

Assis devant ton ordinateur tu liras certainement une partie de ce message, mais dès à présent fait ton choix avant de continuer.

Je vous écris parce que j'aime mon pays, parce que je vous aime.
Ne laissons pas sombrer notre pays pour quelques motifs que ce soit.

Je me suis bien souvent régaler au jeu de l'argumentaire intellectuel d'un camp ou de l'autre à souhait, d'autres sont restés figés sur leur position.
Mais au final, je me demande bien s'il ne peut avoir en Côte d'Ivoire une position différente de ces deux camps.
Quelques Intellectuels, Chefs traditionnels, chefs religieux, sages, sont tombés dans le bourbier, argumentant à souhait.
Il est bien temps que nous prenions la MEDIANE (la paix, la réconciliation, l'amour), avant qu'il ne soit trop tard et que nous soyons obligé de prendre la TANGENTE (s'exiler chez les autres), lorsque surviendra le CREPUSCULE de ton PAYS.

On ne nous a jamais appris à nous regarder comme étant du NORD ou du SUD.
Nous avons formé des affinités non par regroupement ethnique ou régional, mais par affinité "Humaine". Voyant en chacun le meilleur de lui et partageant en commun beaucoup de valeurs nobles.


Si l'intelligence, et le courage nous avons, il nous reste l'amour.
L'amour de DIEU
L'amour de soit pour ne pas en arriver à s'auto détruire
L'amour de l'autre pour donner un sens à nos différences et
L'amour de la chose commune, pour enfin maintenir ce lien fort qui nous uni (LA COTE D'IVOIRE).

Les intellectuels nous l'avons souvent dit, sont la plaie véritable de nos sociétés contemporaines, car la force de leurs arguments ont toujours réussit à forger dans l'esprit ou le subconscient collectif des sentiments de conviction profonde (fanatisme), dénué de tout sens logique.

Nous sommes, pouvons être ou redevenir, cette nouvelle race d'intellectuels, dont la force de l'argument laisse la liberté au subconscient collectif toute la souplesse pour apprécier objectivement ou même subjectivement une situation et s'en faire une opinion pour son intérêt propre et si besoin pour l'intérêt collectif.

Parlez autant que vous pourrez, parlez aux autres, prenez aujourd'hui le dessus sur la PASSION, LES ARGUMENTS VAINS, LES POSITIONS TRANCHEES.

L'INTERET COLLECTIF EST AUJOURD'HUI EN JEU.

CHANGEZ DE POSITION, LAISSONS-LES ET REJOIGNEZ NOUS DANS

"LA MEDIANE"

Par Oscar Joël Kouassi

12:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.