topblog Ivoire blogs

02/05/2011

COTE D'IVOIRE : Toujours dans La logique de « l’absurde » ?

Je me demande ce qui arrive a mon pays. Je m'interroge, qu'est ce que le peuple de Cote d'Ivoire a fait pour meriter un tel sort? Qu'est ce que les ivoiriens ont-ils fait pour que "l'ABSURDITE" soit erige en mode de gestion de notre pays?
RHDP.jpg
1) Un putchiste, qui a fait tuer, violer, voler, piller, bombarder tous les symboles de l'Etat de Cote d'Ivoire (le centre emetteur d'Abobo, le palais presidentiel, la residence du chef de l'Etat, la maison de la radio et la television ivoirienne, tous les casernes militaires meme celle des sapeurs pompiers), des residences privees, rayer des quartiers et des villages de la carte de la Cote d'Ivoire, veut se faire investir par un Conseil Constitutionnel dont il ne reconnait pas l'autorite. Il n'a pas le courage d'assumer son coup d'etat militaire sanglant et genocidaire et cherche des artifices constitutionnels pour maquiller le visage hideux de sa forfaiture.
Si on ne reconnait pas les resultats du Conseil Constitutionnel et qu'on a perpetre un coup d'etat ou coup de force ou encore la force legitime, il faut avoir le courage de dissoudre la constitution, l'assemblee nationale, le Conseil Constitutionnel, la cours supreme, la grande chancellerie, la grande mediature, l'armee et de creer des commissions pour proposer de nouvelles institutions pour la 3eme Republique des pilleurs, violeurs, voleurs, casseurs, tueurs et j'en passe.

2) Le general de corps d'armees Philippe Mangou, est-il chef d'etat major de quelle armee? des FRCI, je ne pense pas. Les FRCI ce n'est pas une armee, ce sont des milliciens qui n'obeissent qu'aux chefs de guerre (Wattao, Cherif Ousmane, Loss, Morou, Tuo Fozie, etc). Depuis la chute du President Laurent Gbagbo et l'epuration politique engagee par le regime tyrannique du RHDP, Les FRCI sont les maitres de la Cote d'Ivoire. Malgre leur analphabetisme notoire, ils savent que le pays n'a plus de forces politiques, ni judiciaires, ni d'autorites morales ou religieuses. La seule autorite ce sont les armes qu'ils detiennent.

3) Depuis le 11 avril dernier, jour de la rediction du President Laurent Gbagbo, il n'y a pas de pouvoir politique constitutionnellement parlant. Et comme les nouveaux maitres refusent d'admettre le coup d'etat sanguinaire et genocidaire qu'ils ont perpetre, le pouvoir est dans la rue aux mains des chefs de guerre et leurs milliciens. Car en realite, Alassane Ouattara n'est pas encore le President de la republique de Cote d'Ivoire et ne peut l'etre en moins de dissoudre la Constitution et les institutions et d'assumer sa forfaiture. Il est pour le moment le President elu de et par la communaute internationale. Il usurpe donc la fonction de Chef d'etat, de president de la republique.

4) L'on accuse le President Laurent Gbagbo d'avoir use de sa fonction de President de la republique et chef de l'etat que lui a confere le Conseil Constitutionnel et on l'arrete lui, sa femme, ses enfants, ses petits enfants, ses proches, ses collaborateurs et le plus grave sa mere. Et voir comment cette pauvre dame du 3eme age a ete traite est repugnant et donne froid dans le dos.
On arrete le President Gbagbo et on fait la cours au president du Conseil Constitutionnel, qui l'a proclamme elu et investi President de la repuplique pour une autre investiture. Lui (le president du CC) n'est pas inquiete. Le grand Chancelier de l'ordre national qui a donne les attributs de la republique dont le grand colier au president Laurent Gbagbo n'est pas inquiete.

5) Pour Justifier l'epuration politique et les arrestations arbitraires, on nous sert la loi des faux complots d'Houphouet Boigny de 1963. Et oui, vous avez bien lu, FAUX COMPLOTS que le vieux lui meme a reconnu en tant que tels. C'est cette loi du faux qu'on nous sert comme argument juridique de l'arrestation des membres de la majorite presidentielle (LMP).

Messieurs du RHDP, vous avez gagne la guerre, je vous demande pardon d'assumer votre COUP D'ETAT SANGLANT, comme le general GUEI l'a fait en 1999, pour que nous allions vite a la reconstruction et la reconciliation. Car vous meme vous savez qu'il n'y a pas de loi organique ou juridique qui puisse vous aider, sinon vous ne seriez pas alle chercher la loi des faux complots de 1963 pour justifier des arrestations arbitraires. Et si vous vous engagez dans la voie juridique, nous risquons de perdre beaucoup de temps car les adversaires en face ont des arguments solides alors que vous ne maitrisez que les armes, les embargos, la fermeture des banques et les vieilles lois des faux complots. (lol). Vous n'avez pas oublie comment ils vous ont fait tourner avec les lois pendant 4 mois (lol). Donc petit conseil, assumer le coup d'etat et renovons tout. Il ne s'agit pas de casser les sculptures, les cites universitaires seulement, il faut aussi casser la fameuse loi fondamentale et vive la renovation. A moins que vous vouliez construire sur et a cote de la refondation (lol).

A Monsieur Alassane Ouattara, je demande comme il l'a fait en 2000, de faire une transition et de reorganiser des elections democratiques, transparentes, libres sans armes et ouvertes a tous dans un pays unifie et pacifie. C'est en cela qu'on reconnaitra que le pouvoir ne l'interesse pas, mais plutot c'est le bonheur des ivoiriens qu'il recherche. Car si les elections de 2000 ont ete calamiteuses (dixit LG), je ne trouve pas d'adjectif pour celles de 2010.

COTE D'IVOIRE YAKO.

Commentaires

Ouh.. Toi, tu n'es pas tres intelligent toi lol

Écrit par : Malick F | 03/05/2011

Les commentaires sont fermés.