topblog Ivoire blogs

07/07/2011

Cote d'Ivoire: Apres ces forfaits de hold up electoral, de genocide et de coup d'etat, CHOI Joung-jin s'en va

Selon le panafricain Jeune Afrique, le representant special de l'ONU en Cote d'Ivoire, Joung-Jin Choi, va quitter Abidjan en donnant un titre evocateur du role joue par ce fonctionnaire onusien dans la crise en Cote d'Ivoire: le dernier coup de main de Choi.

Voici l'article.

Choi onuci.jpg
"Côte d'Ivoire : le dernier coup de main de Choi

Choi Young-Jin, représentant spécial de l'Onu en Côte d'Ivoire, va quitter Abidjan.

Choi Young-jin, représentant spécial en Côte d’Ivoire du secrétaire général de l’ONU, quittera ses fonctions à la fin du mois d’août et sera remplacé par l’ancien ministre hollandais chargé de la Coopération et du Développement, Bert Koenders.

En attendant, le Sud-Coréen donne un dernier coup de main au pouvoir pour sécuriser le territoire. L’Onuci va établir huit nouvelles bases dans l’ouest du pays, notamment dans les villes frontalières (Toulépleu, Bloléquin…) particulièrement frappées par les violences postélectorales et qui ont connu un fort exode de la population. Les Casques bleus vont également installer des centres opérationnels dans les quartiers de Yopougon, Abobo et Akouédo, à Abidjan.

Source: 06/07/2011 à 18h:17 Par Jeune Afrique"

Les opinions sur ce fonctionnaire onusien divergent beaucoup en Cote d'Ivoire et dans le monde entier. Les pro-ouattara le venerent et le celebrent car il leur a permis de prendre le pouvoir, alors que les pro-gbagbo et les nationalistes africains le considerent comme un boureau. Ce n'est pas la premiere fois qu'une mission onusienne suscite des controverses. Les exemples sont legions: Le cas de Lumumba, du Genocide au Rwanda, des viols en RDC, du hold up electoral suivi de la guerre, du genocide a l'Ouest et du coup d'etat en Cote d'Ivoire.

Pour notre part, nous optons pour la deuxieme opinion. Ce fonctionnaire et son compatriote onusien Ban Ki-Moon ont use de leur fonction et de l'organisation des nations unis (ONU) pour installer le copain de la France au pouvoir en Cote d'Ivoire non sans bavures. Car comme dit l'adage, "on ne peut faire des omelettes, sans casser les oeufs". Ils n'ont donc pas pu installer le gouverneur de la France, Alassane Ouattara, en Cote d'Ivoire sans casser des oeufs!

Quels sont les oeufs qu'ils ont alors casse?

1) Contraindre le President Laurent Gbagbo a organiser des elections alors que les conditions ne sont pas reunies (desarmement des rebelles qui etait de leur ressort)

2) Se subtituer au Conseil Constitionnel de Cote d'Ivoire en proclamant les resultats des elections alors qu'il (Choi) n'avait qu'un role de certificateur du deroulement du processus electoral

3) Proteger le QG d'un candidat par plus 800 soldats casques bleus alors les populations etaient abandonnees aux exactions

4) Mettre tous les moyens logistiques, de communication et militaires au service d'un candidat au detriment de la population

5) Plannifier et executer les exactions des populations avec l'aide la France et des rebelles de Ouattara. Il connaissait les regions a problemes, c'est pourquoi des soldats onusiens sont venus du Liberia et 2000 soldats suplementaires avaient ete ajoutes a l'effectif. Mais ceux-ci ont ete utilises pour faire la guerre au lieu de proteger les populations. Il connaissait le probleme de l'Ouest mais il a laisse faire comme ce fut le cas au Rwanda.

Et bizarremment, c'est maintenant a la veille de son depart qu'il veut installer des bases militaires pour proteger les pro-ouattara car en realite c'est de ca qu'il s'agit. La seule population qui compte pour ce fonctionnaire qui a ouvert la voie aux chasseurs d'hommes de ouattara et les a regarde massacres des hommes, des femmes et des enfants a l'Ouest, ce sont les pro-ouattara ou ressortissants du nord de la Cote d'Ivoire.

Il peut partir tranquille, nous les ivoiriens vivants ne pourront le juger. Ce sont les sangs des innocents qui crient a Dieu qui vont le juger.



Les commentaires sont fermés.