topblog Ivoire blogs

30/01/2012

Côte d'Ivoire - France: Coopération militaire, accord de défense ou contrat de protection rapprochée?

ouattara-a-chaud.jpgSarko.jpg
Lors de la visite de Mr Ouattara à son ami Sarkozy en France ces jours passés, l'un des temps forts de la rencontre de copains, est la signature d'un accord, un traité, un contrat de défense que l'on présente pompeusement comme un accord de défense franco-ivoirien.

Entre nous, lorsque nous savons que l'ONU, au lieu de surveiller et veiller à la Paix en Côte d'Ivoire, a participé au genocide planifié à l'Ouest du pays et s'est transformée en gardien de palais en lieu et place de la Paix et s'est trouvée une autre mission "escorte du cortège présidentiel" et "chargée d'encadrement des manifestations publiques et privées", nous comprenons que cet accord n'est pas un accord entre Etat, mais un contrat de protection rapprochée.

Certainement, les USA commençant à prendre leur distance avec le nouveau pouvoir, la protection rapprochée sous le couvert de l'ONU risque de s'effriter. Il faut donc prendre le taureau par les cornes en signant un contrat avec le copain Sarkozy pour sa protection rapprochée car Ouattara n'a rien à cirer de la sécurité des ivoiriens. C'est l'un des sens que l'on pourrait donner à cette forfaiture.

En effet, il a été revélé que les "forces armées françaises en Côte d'Ivoire" changent de dénomination et deviennent les "éléments français de la Côte d'Ivoire". Oh bou! C'est vrai que les FRCI (la milice tribale de Ouattara) affectionnent ce terme d'"élément", que les français recupèrent pompeusement. Quelle honte pour l'armée française. Devenir des "éléments" de Ouattara, bouahhhhhhhhhhhhhhh.

Mais si votre pays ne peut plus vous payer, parter chez vous! au lieu de vous humilier jusqu'à ce niveau pour le copain de l'autre (les éléments français de la Côte d'Ivoire). Vous êtes tombés bas dèh, vous faites partie maintenant des FRCI (la milice tribale de Ouattara). Nous ne pouvons même plus dire "milice tribale" parce que maintenant il y a blancs dedans. Han! ça fait pitié dèh. Même ce que FDS refuse (qu'on l'appelle FRCI), Blanc accepte. Hé! galère tu n'es pas bien dèh!

KIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Contrat de protection rapprochée française, nous on ne fait rien avec ça.
"Eléments français de la Côte d'Ivoire" oh kpo! il faut dire "FRCI français de Côte d'Ivoire" cela correspond bien mieux.

Les commentaires sont fermés.