topblog Ivoire blogs

12/02/2014

Côte d'Ivoire : Que se passe t-il au Dramanistan ou à Djoulabougou ?

Alassane Dramane Ouattara est malade. Tout le monde entier le sait car la présidence de la République a produit le communiqué suivant le 09/02/2014 :

«La Présidence de la République informe que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a subi une intervention chirurgicale liée à une sciatique. L’intervention s’est bien déroulée et le Chef de l’Etat se porte bien. Il regagnera la Côte d’Ivoire après une période de repos »

Que veut alors traduire cette intervention hors norme d'un "essayiste" français sur la santé de Mr Alassane Dramane Ouattara, reprise par les journaux "Adorateurs" en lieu et place de son médecin traitant.

Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, maladie, sciatique, pouvoir, rdr, mensonges

Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, maladie, sciatique, pouvoir, rdr, mensonges


Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, maladie, sciatique, pouvoir, rdr, mensonges

N'y aurait-il pas de médecins sur les bords de la Seine ou sur les bords de la lagune Ebrié, pour que ce soit un écrivain qui donne son avis sur l'état de santé d'un président ?

Je ne sais pas ce que ces Adorateurs voulaient prouver, mais là, ils viennent de semer le doute et la confusion sur la bonne santé de leur mentor. Un pavé vient d'être jeter dans la marre des rumeurs.

A chacun son commentaire !!!!!!!!! ça craint à djoulabougou !!!!!!

07/02/2014

Côte d'Ivoire : La première tablette éducative ivoirienne bientôt dévoilée à Barcelone

Cote_dIvoire_cQelasy.jpg
Le salon mondial du mobile organisé à Barcelone du 24 au 27 février sera l'occasion de découvrir Qelasy, la première tablette éducative ivoirienne.

Thierry N'doufou a de l'ambition à revendre. C'est au salon mondial du mobile de Barcelone, organisé du 24 au 27 février, que l'entrepreneur ivoirien a choisi de dévoiler sa première tablette tactile au milieu des nouveautés des géants de l'industrie comme Samsung.

Pour faire parler de lui, l'ancien sous­-directeur produits et services de l'opérateur télécoms MTN en Côte d'Ivoire mise sur la spécificité de sa création : une tablette éducative spécialement destinée à l'Afrique. "À partir du mois de mai, trois modèles seront commercialisés offrant un accès aux manuels scolaires ivoiriens", explique­-t-­il.

Contenus interactifs

L'appareil, qui sera vendu environ 180 000 F CFA (274 euros) sous la marque Qelasy, inclura l'accès aux programmes de l'année de son choix, de la maternelle à l'université. Puis le contenu pourra être enrichi en louant ou en achetant les contenus désirés grâce au système de paiement Orange Money. "Nous finissons la numérisation des ouvrages et leur transformation en contenus interactifs", explique Thierry N'doufou, qui a travaillé en partenariat avec deux développeurs basés au Sri Lanka.

Doté d'un écran de 8 pouces, d'un microprocesseur 4 cœurs 1Ghz et d'une mémoire de 16Go, la tablette disposera d'une autonomie de 8 heures et sera résistante à l'eau et la poussière. "C'est parce que nous voulions qu'elle réponde aux conditions d'utilisation des pays africains que nous l'avons conçue à Abidjan avant de la faire produire en Chine. Et puis cela nous a aussi permis de personnaliser son design (un éléphant est dessiné sur la coque)", explique son promoteur.

Déclinaisons

Initié il y a 18 mois, le projet a nécessité le travail de 5 personnes et un investissement de 100 millions de F CFA (150 000 euros). Thierry N'doufou espère vendre 25 000 exemplaires de sa création en 2014. Le ministère de l'Education ivoirien pourrait en acquérir un certain nombre. La tablette devrait, si les négociations aboutissent, être distribuée par Orange en Côte d'Ivoire.

À terme d'autres pays africains pourraient également être concernés. En parallèle, l'entrepreneur planche sur plusieurs déclinaisons de son concept de tablette utilitaire à destination des secteurs de l'agriculture, de la médecine ou des transports.


vendredi 07 février 2014 08:15 Par Jeune Afrique

07/01/2014

Marché du cacao : déficit de l’offre jusqu’en 2020

07-01-2014
Chocolat3.jpg
Le marché mondial du cacao connait un déficit chronique de l’offre, faisant ainsi monter le cours de cette matière première agricole. Et selon Barry Callebaut, leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat, ce déficit mondial devrait atteindra un million de tonnes en 2020
Selon l’Organisation internationale du cacao (ICCO), la production mondiale du cacao au cours de la campagne 2012-2013 a été de 3,931 millions de tonnes, pour une demande estimée à 4,091 millions de tonnes. La demande mondiale devrait atteindre 4,4 millions de tonnes en 2018, selon les estimations. Sur la dernière campagne agricole, l’offre mondiale a été déficitaire de 160 000 tonnes.

Cacao2.jpg
Notons que 71% de la production mondiale provient de l’Afrique (2,813 millions de tonnes), 16% de l’Amérique latine (618 000 tonnes) et 13% de l’Asie et l’Océanie (500 000 tonnes). Ce déficit de cacao s’explique d’une part par l’expansion de la demande, en raison de l’augmentation de la consommation mondiale de chocolat notamment dans les pays émergents. Et d’autre part par la baisse de la production. «La production de cacao a toujours souffert d’un déficit structurel par rapport à la demande en chocolat et (…) ce déficit atteindra un million de tonnes en 2020», a expliqué Raphaël Wermuth, responsable de la communication chez Barry Callebaut, au quotidien La Libre Belgique.

Contrairement à la plupart des matières premières agricoles qui souffrent d’une stagnation ou d’une baisse de leurs cours, le cacao connait une bonne progression de son prix. Selon les analystes, cette année le cours du cacao a bondi d’environ 25% à Londres comme à New York.

par Ibrahim Souleymane

### Que gagne le paysan africain dans tout cela ! rien, que dalle. Il n'y a que les multinationales qui s'enrichissent ###