topblog Ivoire blogs

02/03/2011

Partition de pays et Intervention militaire humanitaire: Nouvelles methodes de l'imperialisme occidental

Imperialisme.jpg
Que de mal ai je eu pour trouver un titre a ce post. Colonisation, recolonisation, imperialisme, pillage de ressources naturelles des pays pauvres, de pays en voie de developpement et de pays emergents, partition de pays, intervention militaire legitime, les mots sont tellement nombreux que j'avais l'embarras du choix pour me faire comprendre. Cependant, il y a deux mots qui sont a la mode chez les occidentaux: LA PARTITION DE PAYS et L'INTERVENTION MILITAIRE LEGITIME.

Depuis que le Sud Soudan a choisi l'independance par rapport au Nord, ce phenomene est devenu un axiome ou une rethorique pour les occidentaux des qu'une crise survient dans un pays. Ainsi, la partition de la Cote d'Ivoire entre un Nord musulman et un Sud chretien comme le presente les occidentaux est envisage par eux. Allegation tout a fait fausse, car en Cote d'Ivoire il y a des chretiens et des musulmans aussi bien au sud qu'au nord du pays. Certains analystes proposent cette solution pour le Nigeria ou il y a souvent des affrontements entre les musulmans et les chretiens. Pourquoi pas pour le Cameroun (anglohone et francophone), le Senegal ou il y a une rebellion en Casamance depuis des lustres, la Republique Democratique du Congo et ainsi de suite. Actuellement la question est au coeur des debats en Libye ou les revolutionnaires ont occupe l'Est du pays. C'est un article sur la crise dans ce pays qui a attire mon attention.

Alors que les Etats Unis d'Amerique est un ensemble de 50 Etats et l'Europe des 16 est passee maintenant a 27 Etats membres, l'on propose aux africains, la partition des pays deja miniscules pour mieux les brimer. L'on veut creer des micro-etats en Afrique pour mieux les asservir. Malheureusement dans cette oeuvre lugubre, il y a encore des africains comme au temps de l'esclavage et de la colonisation, qui servent la cause des imperialistes croyant que ceux-ci viennent pour les sortir de la misere dans laquelle ils les ont plonge pour que eux soient riches et nous pauvres, eux developpes et nous sous-developpes. Aveugles ou egoistes qu'ils sont, ils sont en train de detruire le peu d'outils d'integration que nos peres nous ont laisse: CEDEAO, BCEAO, UEMOA, SADEC, UA.

Comme maintenant, ils ne peuvent plus justifier les guerres par une certaine guerre froide qu'ils ont cree de toutes pieces, ils suscitent des rebellions, font des coups d'etat, choississent les presidents et quand cela ne marche pas, ils brandissent L'INTERVENTION MILITAIRE LEGITIME pour aider les populations. En realite, il n'en est rien. Ce qui fait courir les imperialistes modernes comme leur ancestres, ce sont les ressources naturelles de l'Afrique et non la vie des populations. Ce sont le petrole, l'or, le diamant, l'uranium, le fer, le bauxite, le maganese, le phosphore, etc.

Lisez cet extrait d'article sur la Libye et faites vous votre opinion.

Lire la suite

24/02/2011

Crise ivoirienne : Qui est ce fameux capitaine Alla qui a fait defection au sein des FDS ?

Diplômé de l’Ecole des Forces Armées (EFA, Bouaké), Monsieur ALLA Kouakou Léon, né le 28 février 1964 à N’douffoukankro (Bouaflé), est Capitaine.
Cpte Alla K L.png
Il a bénéficié des stages et formations suivants :

· Brevets de Pilote d’Engins Blindés (Abidjan, VAB/AGBAN)

- ELAND (AML) : 1993
- RG 12 NYALA : 1994
- MAMBA : 1995

· Stage d’Officier à l’EFA (Bouaké, 1998-2000).

· Brevet de Parachutiste (Abidjan, 1er BCP, 1999).

· Diplôme d’Application Officier (Ecole Gendarmerie Abidjan / EN VR, 2000-2001).

· Brevet Commando (Centre formation Commando, Akakro/Bingerville, 2000-2001).

· Diplôme d’Instructeur en Droit International Humanitaire (CICR / Abidjan, 2004)

Monsieur ALLA Kouakou Léon a également occupé plusieurs fonctions parmi lesquelles l’on peut citer :

· Sous-préfet militaire de Zouan-Hounien (21/07/2005 au 05/10/2010).
· Commandant Forces Spéciales (05/02/2003 au 21/07/2005)
· Commandant Peloton, Adjoint Commandant Escadron Commando d’Abobo (2001-2002)

Monsieur ALLA Kouakou Léon, reste à votre entière disposition pour toutes missions et emploi à votre convenance.

"La derniere phrase du CV du capitaine, pris sur le site internet du petit chef terroriste ivoirien Soro Guillaume est tres eloquant. Le capitaine est devenu un mercenaire au service des terroristes ivoiriens."

Voici sa mission au cote du petit chef terroriste ivoirien:


Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, a procédé par arrêté N° 006/PM/CAB, en date du 11 février 2011, à la nomination du Capitaine ALLA Kouakou Léon, en qualité de Porte-parole du Ministère de la Défense du Gouvernement de la République de Côte d`Ivoire.

La nomination du Capitaine ALLA Kouakou Léon résulte de la création du poste de Porte-parole au sein dudit ministère par l`arrêté N° 005/PM/CAB signé le 11 février 2011 par le Ministre de la Défense.

En sa qualité de Porte-parole, le Capitaine ALLA Kouakou Léon est chargé, à compter de sa nomination, d`exprimer la position du Ministère de la Défense du Gouvernement de Côte d`Ivoire.

En service au sein des Forces Armées Nationales de Côte d`Ivoire (FANCI) depuis 1989, le Capitaine ALLA Kouakou Léon est officier de la Gendarmerie Nationale. Il a occupé plusieurs fonctions importantes, notamment le commandement adjoint de l`Escadron Commando d`Abobo de 2001 à 2002 et le commandement des Forces Spéciales de 2003 à 2005.

Jusqu`à la date du 05 octobre 2010, le Capitaine Alla Kouakou Léon était sous-préfet militaire à la tête de la circonscription administrative de Zouan-Hounien.


Voici sa declaration ce jour apres les affrontements de l'Ouest du pays:
Ce jour, 24 février 2011, aux environs de 05 heures, des miliciens et mercenaires libériens, aidés de quelques soldats des Forces de Défense et de Sécurité stationnées à Zouan-hounien, ont attaqué les Forces Nouvelles dans le village de Boyapleu, localité située entre Zouan-hounien et Danané, à 20 km au Nord de Zouan-hounien.

Bilan des affrontements :

- Côté Forces Nouvelles : un (01) soldat tué ;
- Côté Forces de Défense et de Sécurité :
• Douze (12) soldats tués,
• Un (01) véhicule de type 4x4 surmonté de mitrailleuse 12,7 mm récupéré ;
• Quinze (15) fusils AK 47, des centaines de munitions 7,62 mm et des obus de mortier 60 mm également récupérés.

Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, en appelle à l’attention de la Communauté Nationale et Internationale sur la volonté de Monsieur Laurent GBAGBO de mettre le feu à la Côte d’Ivoire.

En outre, il invite une fois de plus les Ivoiriennes et Ivoiriens à prendre réellement conscience du danger que le Président sortant fait planer sur notre pays.

Une mobilisation du peuple de Côte d’Ivoire et son Armée s’impose en vue de mettre définitivement un terme à cette crise.

Fait à Abidjan, le 24 février 2011

P/le Ministre de la Défense
Le Porte-parole
Capitaine ALLA Kouakou Léon


Voici la declaration des FAFN a Bouake:

Le jeudi 24 février 2011 aux environs de 04h du matin à l’aube, une colonne des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDS-CI) appuyée par des mercenaires libériens ont attaqué nos positions à hauteur de Teapleu à 15 km de la ville de Danané.

Cette agression à l’arme lourde a duré une heure d’horloge et a fait environ quatre vingt (80) morts dans les rangs des FDS-CI, la saisie de trois (03) véhicules de transport des troupes et d’une dizaine d’armes lourdes notamment des douze-sept (12/7).

Les Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN) indiquent qu’elles demeurent respectueuses de tous les engagements qu’elles ont pris dans le cadre de l’ONU, de la CEDEAO, de l’UA, et de l’UE, en particulier le cessez-le feu qui reste en vigueur. Toute fois elles demeurent vigilantes et mettent en garde contre toute attaque qu’elles n’hésiteront pas à anéantir dans la plus grande rigueur militaire comme ce fut le cas ce jeudi 24 février 2011.

Soucieuses de la libération de la Côte d’Ivoire sans effusion de sang, les FAFN tendent la main à leurs frères d’armes FDS-CI. Le sang a trop coulé dans notre pays. Les FAFN les invitent donc à les rejoindre sur le chemin de la paix.

Fait à Bouaké, le 24 février 2011

Le Porte Parole Militaire FAFN
Commissaire Principale de Police
SEYDOU OUATTARA
60-76-29-29-/09-19-47-19


"Au regard des deux declarations, nous constatons qu'il y a quelque chose qui cloche. Comment se fait-il qu'il y a deux declarations differentes pour une meme cause? Les rebelles de Bouake ne coordonneraient pas leurs actions avec les terroristes d'Abidjan? Ces diverses declarations suscitent des interrogations. Que DIEU protege la Cote d'Ivoire."

23/02/2011

Crise ivoirienne : TREVE DE DEMAGOGIE, TREVE D’HYPOCRISIE

MOUSTAPHA FALL défend Gbagbo : TREVE DE DEMAGOGIE, TREVE D’HYPOCRISIE
MOUSTAPHA FALL « CHE ».jpg
Débarrassons-nous de la peur et de la fumisterie qui ballonnent nos ventes. La clameur publique et la haine implacable contre GBAGBO ne doivent pas nous terroriser, nous bâillonner. Disons la vérité toute la vérité rien que la vérité à propos de cette partie de notre continent qu’est la Côte d’Ivoire.

La situation confuse et inédite (deux Présidents de la République, deux Premiers Ministres et deux Gouvernements) qui prévaut aujourd’hui en Côte d’Ivoire est la conséquence de trois événements dont les responsables sont :

Lire la suite