topblog Ivoire blogs

21/03/2011

Crise Ivoirienne: Notion de "President elu" et de "President Sortant"

Gbagbo.jpg Ouattara.jpg
La crise ivoirienne depuis 2002, nous a enrichi en vocabulaire souvent avec des mots trompeurs pour nous faire accepter la forfaiture de la France et de sa communaute internationale dans ce beau pays de l'Afrique de l'Ouest, la Cote d'Ivoire, notre chere Cote d'Ivoire, ma chere Cote d'Ivoire que le pere fondateur Felix Houphouet Boigny a refuse que l'on traduise en d'autres langues (Ivory coast par exemple). Deja en 2002, les rebelles ont ete denommes "forces nouvelles"; le coup d'etat et la rebellion de "crise ivoiro-ivoirienne" et tous les autres mots que vous connaissez certainement. En 2010, la parodie d'election et la crise qui en est suivie ont envoye: crise post-electorale, armee loyaliste (Forces de Defense et de Securite: FDS) connue depuis toujours et armee republicaine (Forces Armees Republicaines:FAR) composee des elements des forces nouvelles et des elements des FDS en defection nee en mars 2011, commandos invisibles, pro-ouattara et pro-gbagbo. Il y a dans tout ce lexique qu'on nous livre actuellement, deux qui ont retenu mon attention: "President elu" et "President sortant". Alors je me suis pose les questions suivantes:
Qu'est ce qu'un president elu? que fait-il?
Qu'est ce qu'un president sortant? que fait-il?


Nous allons essayer de trouver des reponses a ces interrogations.

Lire la suite

08/03/2011

COTE D'IVOIRE : La logique de « l’absurde » ?

Pierre Sané, ancien Secrétaire général d’Amnesty International et ancien Sous-directeur général de l’UNESCO, est président d’Imagine Africa
Pierre Sane.jpg
Le scénario du pire, l’intervention armée de l’extérieur, ayant semble-t-il été écarté, voici que se déploie sans peur des contradictions la stratégie de l’absurde. On nous promet un « étouffement économique et financier » de la Côte d’Ivoire : interdiction d’exportation du cacao, interdiction faite aux banques de « coopérer » avec le régime de Laurent Gbagbo, interdiction de paiement des salaires des fonctionnaires et des soldats, gel des avoirs d’individus et de sociétés nationales et privées, restrictions de déplacements, autant d’actions à la légalité pour le moins douteuse.

Lire la suite

06/03/2011

Côte d’Ivoire : Ouest ivoirien, les ex-rebelles prennent une ville en zone pro-Gbagbo

rebelles.jpg
Alors que le panel de haut niveau des chefs d'Etats en charge du dossier ivoirien, ont exige "l'arret immediat de toutes les tueries et des actes belliqueux", les rebelles du camp ouattara ouvrent les hostilites dans le front Ouest en investissant la ville de Toulepleu apres de apres combats. A Abidjan, les terroristes du camp ouattara s'attaquent aux symboles de l'Etat de Cote d'Ivoire. Apres le centre emetteur d'Abobo, ils ont attaque la centrale thermique d'Azito qui fournit 1/3 de l'electricite du pays et a la maison d'edition Fraternite Matin.

Dans ces conditions, je me pose une seule question:
Que va aller faire le President de la Republique, Chef de l'Etat et Chef de l'armee, SEM Laurent Gbagbo a Addis-Abebas, alors que la guerre fait rage dans son pays?

Le camp ouattara a toujours dit qu'il n'y a pas de negociations possibles. C'est la guerre qui les interesse. Lorsqu'on ecoute leurs discours, c'est l'intervention militaire qui est pronee a longueur de journee. Et ils ont sillonne l'Afrique et le monde entier pour recruter des mercenaires qui avec l'aide de l'ONUCI operent deja sur le theatre des operations. Alors a la guerre comme a la guerre.

Je crois que les FDS doivent engager les combats sur tous les fronts au risque d'etre depasse par les evenements. Si les terroristes ont infiltres Abidjan, je crois qu'il faut aussi infiltres Bouake et les autres villes CNO, frapper fort, tres fort et ressortir. Le temps n'est plus aux tergiversations mais aux actions.
Que Dieu protege les FDS et les ivoiriens.

Voici le rapport des combats de l'ouest vu par directscoop et AFP.

Lire la suite