topblog Ivoire blogs

13/09/2013

Côte d'Ivoire : Les Profils des futurs candidats présidentiels du régime après Ouattara

cote d'ivoire, alassane dramane ouattara, soro guillaume, hamed bakayoko, Jean-Louis billon, candidats, présidentielle, rdr, regime
Jean-Louis Billon,
un patron ministre porté par son clan


Jean-Louis Billon est un cas d'espèce en Côte d'Ivoire. Héritier de l'empire Sifca, premier groupe privé fondé par son père, Pierre Billon, il est réputé pour ne pas cultiver de réseaux dans un pays où la cooptation et la culture du carnet d'adresses font figure de règles absolues. A 49 ans, cet homme d'affaires formé aux Etats-Unis se suffit à lui seul, son poids économique à la tête d'une société comptant 17 000 salariés en faisant l'interlocuteur incontournable de la classe politique ivoirienne comme des investisseurs étrangers.
Malgré ses connexions hétéroclites et sa volonté de rester un esprit indépendant, Jean-Louis Billon n'a eu aucune difficulté à intégrer, fin 2012, le gouvernement de Daniel Kablan Duncan comme ministre du commerce. Cette entrée au sein de l'exécutif n'a pas bouleversé son premier cercle. Ce fondu de Formule 1 continue de s'appuyer essentiellement sur sa famille, ses amis issus de son fief de Dabakala (centre) ainsi que sur des collaborateurs formés au sein de Sifca. Ces relations suffiront-elles à satisfaire un dessein politique plus ambitieux ? Rien n'est moins sûr…

cote d'ivoire, alassane dramane ouattara, soro guillaume, hamed bakayoko, Jean-Louis billon, candidats, présidentielle, rdr, regime
Hamed Bakayoko,
un fidèle d'ADO qui soigne ses amitiés


Actuel ministre de l'intérieur, Hamed Bakayoko a forgé ses réseaux tout au long d'une carrière l'ayant amené à siéger sans discontinuer depuis dix ans sur les plus hautes marches de l'exécutif ivoirien. Membre influent du RDR et fidèle du couple présidentiel, il se pose aujourd'hui comme l'une des figures incontournables de l'entourage d'Alassane Ouattara. Délogé du ministère des NTIC et de la communication pour diriger celui de l'intérieur après la crise postélectorale, cet ancien journaliste et patron de presse a conservé de solides amitiés dans ce secteur. Nombre de ses relations pilotent aujourd'hui les principaux médias de Côte d'Ivoire.
A 48 ans, Hamed Bakayoko fait surtout office de véritable sécurocrate du chef de l'Etat. Faisant preuve d'un certain zèle dans cette mission, il passe pour être le principal pourfendeur des pro-Gbagbo, et a placé ses hommes aussi bien au sein de la franc-maçonnerie (dont il est membre) qu'à la tête des institutions sous la tutelle de son département (surveillance du territoire, renseignement, police…). Son statut de numéro deux du gouvernement et ses ambitions présidentielles ont forcé Hamed Bakayoko à ripoliner son image ces derniers mois en réfrénant son penchant décrié pour la fête. S'il a pris ses distances avec le milieu des boîtes de nuit qu'il a longtemps côtoyé, le ministre d'Etat n'en conserve pas moins de nombreuses relations dans le show-business ou le monde du sport, dont il raffole toujours.


cote d'ivoire, alassane dramane ouattara, soro guillaume, hamed bakayoko, Jean-Louis billon, candidats, présidentielle, rdr, regime
Guillaume Soro,
du battle dress au complet veston


Les multiples costumes qu'il a endossés, depuis son engagement estudiantin jusqu'à la présidence de l'Assemblée nationale en passant par celui de chef rebelle, ont permis à Guillaume Soro de se forger des réseaux aussi nombreux qu'hétéroclites. Formés en une décennie à peine, ceux-ci embrassent les domaines militaire, institutionnel ainsi que les milieux d'affaires, un cas assez rare dans la Côte d'Ivoire post-Félix Houphouët-Boigny.
Au cours de sa rapide ascension, le deuxième personnage de l'Etat ivoirien, 41 ans, n'a cessé de s'entourer d'une poignée de collaborateurs ayant fait leurs premières armes à ses côtés. Si cette fidélité répond aux valeurs de loyauté sous-tendues par son ethnie Senoufo, elle sert surtout la stratégie de conquête du pouvoir entreprise par Guillaume Soro, dauphin constitutionnel d'Alassane Ouattara.
Ministres, chefs de commandement militaire ou dirigeants d'institutions publiques, ces "frères d'armes", tels Souleymane Koné, Moussa Dosso, Hervé Touré ou Issiaka Ouattara, occupent aujourd'hui des postes au sommet de l'Etat ivoirien. Tous vouent une admiration pour le combat mené par celui qui s'est opposé au concept "d'Ivoirité" puis aux régimes successifs de Robert Guéï et de Laurent Gbagbo. Ces personnalités permettent à Guillaume Soro, premier ministre sans discontinuer de 2007 à 2012, d'étendre son influence à tous les domaines stratégiques.
A cette garde rapprochée viennent se greffer des amitiés que l'histoire chaotique de la Côte d'Ivoire ces dix dernières années a scellées. Outre le couple présidentiel, la galaxie de l'ancien chef de guerre s'est enrichie de nombreuses personnalités comme Mustapha Chafi, le conseiller spécial du président burkinabè Blaise Compaoré, l'architecte Pierre Fakhoury, ou encore de plusieurs figures issues du Rassemblement des républicains (RDR), dont Guillaume Soro convoite la tête dans l'hypothèse d'une course à la présidentielle en 2020.

par la lettre du continent, le titre est de nous.

29/05/2013

Côte d'Ivoire - France : plainte de Le Floch-Prigent contre les conditions de son arrestation

loik.jpg
L'ancien patron d'Elf, Loïk Le Floch-Prigent, inculpé au Togo pour "complicité d'escroquerie", a déposé plainte mardi contre les conditions de son arrestation en Côte d'Ivoire et son extradition au Togo en 2012, a-t-on appris auprès de son avocat.

Arrêté en septembre 2012 à Abidjan puis extradé au Togo, M. Le Floch-Prigent, 69 ans, avait été incarcéré à la gendarmerie de Lomé dans le cadre d'une enquête ouverte en 2011 par la justice togolaise sur une plainte pour escroquerie d'un homme d'affaires émirati.

Libéré pour raisons médicales le 26 février 2013 après cinq mois de détention provisoire, il était rentré en France le lendemain et n'a cessé, depuis, de clamer son innocence.

M. Le Floch-Prigent a déposé plainte avec constitution de partie civile mardi pour dénoncer "les fraudes et actes délictueux qui ont conduit à son arrestation le 14 septembre 2012 à Abidjan et à sa remise au Togo dans des conditions plus que discutables le 15 septembre", a indiqué à l'AFP son avocat, Me Patrick Klugman.

Selon l'avocat, M. Le Floch-Prigent a été poursuivi pour délit de fuite alors que les autorités ivoiriennes connaissaient l'adresse de son domicile et ne lui ont envoyé aucune convocation.

De plus, "de fortes sommes d'argent avaient été promises pour le faire arrêter", a-t-il dit.

Dans une interview à l'AFP fin janvier, Loïk Le Floch-Prigent avait affirmé que cette histoire n'avait "ni queue ni tête", et accusé le plaignant d'avoir versé des pots-de-vin pour obtenir son arrestation.

Il avait déposé plainte en France pour corruption et le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire.

M. Le Floch-Prigent avait été condamné en 2003 à 5 ans de prison dans l'affaire Elf et a passé environ deux ans derrière les barreaux pour des malversations financières.

14/06/2012

Côte d'Ivoire : Ballet médiatique de coup d'état, voici le document original



cote d'ivoire, coup d'etat, alassane dramane ouattara, hamed bakayoko, lida kouassi, destabilisation
Dans l'affaire "coup d'état en préparation contre le regime de Ouattara" qui a fait un vrai ballet médiatique, d'avant hier à hier par Hamed Bakayoko et sa télé RTI1, veuillez trouver ci-joint l'original du document qui fait office de preuve irrefutable selon "le ministre procureur".

Bonne lecture:
Document de préparation de coup d'état par HAMBAK.pdf